Les patients : usagers ou simples bénéficiaires de droits sur le réseau ?