Le formalisme contractuel : mécanisme de protection de la partie faible